Gastro chez l'enfant: les bons gestes

17 août 2017 | Par Letz be healthy, le magazine santé 100% luxembourgeois
Gastro chez l'enfant: les bons gestes

Les conseils du pharmacien

Contrairement à l’adulte, une perte de liquide chez l’enfant en bas âge peut rapidement mener à une déshydratation sévère. Quelle que soit l’origine de cette perte (diarrhée, vomissements ou fièvre), l’organisme de votre enfant ne peut pas gérer cette déperdition au-delà de la normale. D’où l’importance de commencer au plus tôt la réhydratation, c’est-à-dire dès l’apparition des symptômes de diarrhée, vomissements ou fièvre. Ceci est d’autant plus important si deux ou trois des symptômes se présentent en même temps. Une simple eau minérale ne suffit pas à la réhydratation mais bien des boissons avec une certaine concentration en électrolytes (sels) et glucose afin de contrer la déshydratation.

En pharmacie, nous pourrons vous conseiller sur des poudres spéciales pour préparer des solutions de réhydratation à boire.

Voici quelques points importants à respecter lors de l’administration d’une telle solution:

  • Dissolvez toujours la poudre dans la quantité d’eau exacte indiquée sur la boîte.
  • Une fois la solution préparée, ne l’utilisez pas au-delà de la durée indiquée sur la boîte. Préparez, dans un récipient propre, une nouvelle solution à l’aide d’un nouveau sachet.
  • Si votre enfant refuse de boire, ou qu’il se sent trop faible, administrez-lui la solution en petites quantités (5-10 ml) à l’aide d’une petite cuillère ou d’une seringue aussi souvent que possible. Vous pouvez demander une seringue sans aiguille à votre pharmacien.
  • Si l’enfant vient de vomir, ne lui faites pas boire un volume trop important en une fois, afin de ne pas déclencher à nouveau le réflexe de vomissement.

Essayer de trouver un bon équilibre entre la quantité à administrer et le temps à attendre entre deux gorgées. Il est important de prolonger les mesures de réhydratation jusqu’à ce que l’état général de votre enfant se soit visiblement amélioré.
Observez votre enfant:

  • Se comporte-t-il de façon normale (il joue, il parle…), a-t-il envie de manger? Proposez-lui des aliments qu’il aime, peu importe l’heure. Tant que votre enfant est malade, les horaires des repas ne comptent pas. Si l’enfant n’aime pas le goût plutôt salé des solutions d’électrolytes, le jus de pommes dilué avec de l’eau plate constitue une bonne alternative.
  • Est-ce que votre enfant est subfébrile? Plus calme que d’habitude?
  • Veut-il uniquement dormir? Ne réagit-il presque pas, jusqu’à être apathique?

Si ce dernier point reflète le plus le comportement de votre enfant, son état est critique: il est important que vous restiez auprès de lui pour le surveiller et lui administrer la solution de réhydratation aussi souvent que possible. Ne le laissez pas dormir pendant une période prolongée sans apport de liquide.

Si vous sentez que son état ne s’améliore pas, contactez votre pédiatre ou emmenez-le directement à la Kannerklinik pour une prise en charge adéquate.

N’hésitez jamais à consulter le pédiatre si votre enfant vous paraît apathique, même si vous l’avez déjà consulté la veille. L’état général d’un enfant désydraté peut se dégrader de façon fulgurante et imprévisible.

 

Retrouvez l’article au complet dans le dernier magazine Letz be healthy – disponible chaque mois dans votre pharmacie ou sur www.letzbehealthy.lu

 Rédacteur: l’Association Luxembourgeoise des Pharmaciens Sans Officine